jeudi 9 mai 2013

LES INSECTES UTILES

Pour attirer les insectes utiles au jardin, rien de tel que d'y installer des refuges conçus pour les héberger.
Les refuges vont pouvoir ouvrir leurs portes avant l'hiver, juste à temps pour accueillir pontes et larves de certains insectes. Ils contribueront à enrichir au fil des ans la micro faune d'insectes auxiliaires et pollinisateurs du jardin.
Ils seront orienté au sud ou sud-est, face au soleil, notamment en début de journée, le dos aux vents dominants, non loin d'un parterre de fleurs sauvages et cultivées.
Ils devront être surélevés d'au moins 30 centimètres et abrités des intempéries.






Le bourdon
Ils sont les plus importants pollinisateurs pour garantir la diversité des plantes. Leurs ennemis sont les crapauds, les oiseaux, les araignées etc....... Le bourdon n'est pas le mâle de l'abeille. On peut faire la différence parce que son corps est plus gros et qu'il est poilu, et qu'en plus, il butine, alors que le mâle de l'abeille ne butine pas!


Carabe
Ils sont pourtant terriblement utiles comme avaleurs de limaces et escargots à bel appétit.Ils sont mangés par les hérissons, les crapauds, les oiseaux. Votre jardin bio régulera tout çà. Ils sont de plus en plus considérés comme un indicateur de la biodiversité

Chrysope
les adultes, on l'a vu consomment miellat, nectar et pollen. 
Les larves sont des carnassières terribles et détruisent pucerons, trips, araignées rouges, des cochenilles farineuse, des jeunes chenilles : magique !

hyménoptère
Les hyménoptères sont un ordre d'insectes généralement très bénéfiques à l'homme de par son rôle pollinisateur ou d'auxiliaire de cultures, bien que certaines espèces soient des déprédateurs de végétaux ou de milieux forestiers.

Mégachile
C'est un genre d'abeilles très cosmopolite, celui qui regroupe le plus grand nombre d'espèces d'abeilles (plus de 500 espèces regroupées dans plus de 50 sous-genres).


Elles sont souvent qualifiées d'abeilles « coupeuses de feuilles » parce que chez les mégachiles, de nombreuses espèces ont un instinct qui les pousse à découper des fragments réguliers, ovales ou arrondis de certaines feuilles ou fleurs pour construire le nid dans lesquelles elles déposeront leurs œufs... alors que d'autres genres d'abeilles au sein de la même famille (des Megachilidae), mais hors du genre Megachile, mâchent simplement les feuilles ou des pétales pour en faire une sorte de « papier mâché » utilisé pour la construction du nid dans lequel elles déposeront leurs œufs.

Certaines espèces du genre Megachile coupent de manière si nette des feuilles ou des pétales que celles-ci donnent l'impression d'avoir été poinçonnées.

Osmie
l'abeille maçonne est une abeille solitaire qui fait son apparition en mars-avril selon la région et les températures, et bien avant l'abeille domestique. Velue noire et rousse, elle vole dès le début du printemps à la recherche de petits trous pour y installer ses oeufs très utile au jardin potager ou au verger car bien avant l'abeille et d'autres insectes butineurs, l'osmie pollinisera les premières fleurs des arbres fruitiers. A la différence de l'abeille domestique, elle ne colle pas de pollen sur ses pattes postérieure et ne fait pas de miel.

Forficule
Il est généralement considéré comme un auxiliaire du jardinier, parce que grand consommateur d'insectes dits « nuisibles » ou « ravageurs ». Il consomme aussi des végétaux très mûrs ou en début de décomposition (pétales de fleurs, fruits (pêches, prunes ou abricots en particulier), légumes, racines de plantes coupées).

Syrphe
Ce sont des alliés du jardinier.
les larves sont des alliées indispensable du jardinier : depuis la sortie de l'oeuf jusqu'à leur transformation en adulte, elles se nourrissent de pucerons

Xylophage
est un organisme vivant dont le régime alimentaire est composé de bois. Ces animaux, à l'état larvaire ou adulte, mangent les branches, les troncs ou les racines des arbres morts ou vivants. Les saproxylophages ne consomment que le bois en décomposition (arbre mort). Les pyrophiles recherchent le bois brûlé par les incendies de forêts 
Ces espèces contribuent à la qualité du sol forestier, à la résilience écologique et à la régénération naturelle des forêts.












La reine bourdon aime s'intaller dans un nid fait de poil, sciure de bois..j'ai donc peigné ma chienne et mélangé ses poils avec de la sciure.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire