mardi 23 avril 2013

LA PERMACULTURE : LE MULCH

Nouvelle parcelle...Je vais cultiver avec le mulch.


Le paillage est de plus en plus fréquemment appelé mulch de son nom anglais.
Pailler consiste à déposer sur le sol une sorte de litière qui protège et nourrit la terre. 

Dans la nature la terre n'est jamais à nu, elle est toujours recouverte de feuilles mortes, de débris de branchages… c'est ce que l'on recréé lorsque l'on paille son terrain.

Le procédé du paillage entre complètement dans le jardinage responsable et biologique puisqu'il évite les amendements ou traitements chimiques, il nourrit la terre et permet de limiter les arrosages.

Le paillis permet également de recycler bon nombre de déchets verts du jardin. 

Toutes les parties du jardin peuvent être paillées, tant les parcelles de culture que les allées ainsi que les pots et les jardinières.

Le paillage joue un rôle thermostatique et régulateur de température, ce qui fait qu'il est autant recommandé pour toutes les régions et tous les climats.

Dans les jardins situés en régions sèches et arides, le paillis permettre de conserver la fraîcheur de la terre.

A l'inverse, dans les régions froides les plantes seront protégées par la couverture des frimas hivernaux. 
En plus d'être très utile au jardin le paillage est également utile au jardinier car il économise aussi … du travail !



 Déchets verts, nourritures végétales, coquille d'oeuf, marc de café, litière, tonte de pelouse, branchâges, feuilles mortes, végétations broyées, pelures de fruits..



Construction de 2 nouvelles planches pour y planter 16 plants de tomates avec comme associés, basilic, poireaux et céleris, tagettes, capucines, cosmos
Il faut encore les remplir puis protéger le bois avec une peinture naturelle que je vais préparer....





Aucun commentaire:

Publier un commentaire